Des réunions professionnelles…

Les neurones endormis des mâles dominants s’excitent par instant. Nul ne secoue la douce torpeur de cette réunion qui n’a d’utile que sa dénomination. Ces vieux fauves, victorieux de la sélection naturelle, fuient les idées nouvelles comme leurs pairs rugissants les blessures.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *