LA BIBLIOTHÈQUE IDÉALE DE CLAUDE BALLADE (1950 – 2013)

Posted by

Pour le bonheur des classifications et la joie des polémiques, j’ai réparti les auteurs en quatre catégories.

Ceux qu’il ne faut manquer sous aucun prétexte et dont, à vrai dire, chacun d’entre nous devrait posséder les oeuvres complètes :

  • Nabokov (que j’aurais tendance à placer hors concours),
  • Borges,
  • Tanizaki.

Ceux dont la fréquentation assidue est vivement conseillée :
Queneau, Fitzgerald, T. Pynchon, E. Queen, G.K. Chesterton, Conrad,Joyce, W. Boyd, E. Waugh, A. Bioy Casares, M. Vargas Llosa, Céline, Proust, Vialatte, Calvino, Boulgakov, Kawabata.

Ceux qui méritent un bon détour :
Süskind, Jünger, Faulkner, Hemingway, H. James, Steinbeck, Conan Doyle, A. Berkeley, A. Christie, Kafka, Zweig, A. Perez Reverte, Garcia Marquez, Colette, Giono, Toulet, Pennac, Perec, Vian, Sartre, Yourcenar, Eco, Sciascia, Soljenitsyne, Kadaré, Inoué, Amado.

Ceux qui peuvent se visiter sans dommage :
T. Mann, Gide, Camus, Mishima, M.A. Asturias, D. Hammett, R. Chandler, J.D. Carr, Buzzati, M. Lowry, J.D. Salinger, E. Sabato, S. de Beauvoir, Modiano, P. Auster, J. Ellroy, Berberova, Bounine, C. McCullers, Mauriac, O. Paz.

J’en ai peut-être oublié quelques-uns dans cette dernière catégorie, mais pas foule. Allez, ajoutons Le Clézio, J. Thompson et J. Barnes, pour vous être agréable.

Claude Ballade (1950 – 2013)

La bibliothèque idéale, un chemin fréquenté par d’augustes promeneurs que chacun peut emprunter sans risque de s’y égarer.

In memoriam, Patrick

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *