Bashô Matsuo et Hokusai- Haïkus du temps qui passe

« S’il dit s’ennuyer en élevant ses enfants, il ne peut comprendre l’élégance des fleurs. »
Une journée, une année, une vie sous le pinceau d’Hokusai et 67 haïkus de Bashō, choisis pour égrainer le temps qui passe… Un recueil qui nous invite à penser le temps autrement.

Traduction française de Makoto Kemmoku et Dominique Chipot

Seuil, Culture et civilisation, Mars 2016, 128 pages pour un léger 19€

Lectori salutem, Patrick

Matsuo Bashô – Définition du Haïku – Quid Hodie Agisti

Matsuo Bashô, l’un des fondateurs du genre au XVIIème siècle, définit ainsi le haïku : » La lumière qui se dégage des choses, il faut la fixer dans les mots avant qu’elle ne s’éteigne dans l…

http://www.quidhodieagisti.com/2017/03/matsuo-basho-definition-du-haiku.html

La Grande Vague d’Hokusai – love-arts-plastiques.overblog.com

« Sous la vague au large de Kanagawa » est mieux connue sous le nom de « La Grande Vague », et mesure 25×37 cm. Exposée au Metropolitan Museum of Art de New-York, elle est l’œuvre la plus connue de …

http://love-arts-plastiques.overblog.com/2013/11/la-grande-vague-katsushika-hokusai.html

Pour en savoir plus sur les estampes de Hokusaï

Hubert Hadddad – Ma – Quid Hodie Agisti

Mille dieux contemplent le pèlerin dont la marche promène tout le vide qui leur manque. Ouvrir ses pages, prêt à aux rencontres comme autant de de portes nouvelles, suivre Taneda Schoichi, l’ho…

http://www.quidhodieagisti.com/2016/02/hubert-hadddad-ma.html

Suivre Taneda et Bashô et les forces surnaturelles de la poésie délicate

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *