METRO 2033 – Dmitry Glukhvsky

Et il ne faisait aucun doute que les créatures, qu’effrayait l’arrivée d’une draisine, avaient recommencé à ramper vers leur position ; se rapprochant du feu, se rapprochant des hommes…

Sous Moscou contaminée par un feu nucléaire, dans les stations du Metro, la vie a repris ses droits. Nulle nouvelle du monde, seuls quelques stalkers osent s’aventurer en surface pour rapporter de quoi survivre ici-bas.

Une génération déjà, la carte du métro est la carte du monde; la balle de AK47 comme monnaie, les stations se sont organisées dans la douleur en confédérations entre intérêts et idéologie : La Hanse commerçante, Krasnaya la Rouge, les Néonazis, la secrète Polis et son savoir…

Un danger ultime guette, le frêle Ayrtom sera-t-il l’élu sauvant encore une fois l’humanité de ses peurs ?

Personne ne dérangeait les rats. Nul ne descendait dans leur domaine. Nul n’avait le cœur de violer leurs frontières. Mais les rats vinrent d’eux-mêmes.

Plus 2 millions de volumes vendus !

Une écriture agile, un scénario faisant penser à l’un de ses romans-feuilletons de la presse du XIXème siècle, une littérature industrielle qui eut ses belles heures et ses grands auteurs. À l’image de ses anciens, le journaliste Dmitry Glukhvsky (1979 – ) fit paraître ses épisodes sur la toile, modifiant la course de l’histoire au gré des échanges avec ses lecteurs au début des années 2000. Le succès populaire permit son édition et sa traduction par Denise E.Savine pour les Éditions Atalante en 2016. Belle idée de lecture proposée par mon gendre Clément, les volumes Metro 2034 et 2035 sont déjà dans la PAL, la Pile à Lire.

Commandez via Place des Libraires auprès de votre libraire de quartier

Carte du METRO 2033 – Dmitry Glukhvsky

Un peu de critique tout de même !

Pour autant la construction de ce monde sous-terrain reste par trop simple et sur le fond seule subsiste une faible critique de la civilisation technologique. L’on préférera :

Jeu vidéo et film :

  • Le Jeu vidéo sortie en 2010 avec des itérations depuis :
  • Un film serait en tournage en 2023 avec une sortie prévue en 2024

L’Atalante, 2016, en Livre de Poche depuis 2017 avec pas moins de 864 pages

Lectori salutem, Patrick

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *