Madeleine, résistante, T1, La rose dégoupillée – Bertail, Morvan, Riffaud

« Ne jamais pleurer sur l’état de son pays ou sur son propre sort. Aucune cause n’est jamais perdue, sauf si on abandonne. Je ne suis pas une victime. Je suis un résistant. Cette formule peut s’appliquer à tous les aspects de la vie. C’est une vérité universelle, une manière d’appréhender les événements. Faire passer ce message, c’est mon boulot. Une bande dessinée ? Pourquoi pas ! »

Magnifique témoignage sur le fond et la forme. Engagée dans la résistance avant sa majorité, torturée et condamnée à mort par la Gestapo, Madeleine Riffault, aka Rainer, témoigne sous forme graphique contre la barbarie, un media propre à partager son expérience avec les jeunes des générations suivantes qui doivent apprendre que la liberté n’est jamais offerte et que la barbarie peut revenir demain.

Ouvrez quelques pages chez votre libraire et vous ne pourrez qu’être conquis à la fois par le graphisme et les textes

Si vous désirez en savoir plus sur Madeleine Riffaud, la curiosité et internet vous suffira tant les pages, les livres et les ITW pullulent.

Merci mille fois à ma fille Audrey qui a songer à ce cadeau pour orner le sapin de Noël 2022.

Les auteurs

  • Scénario : Jean-David MORVAN & Madeleine RIFFAU
  • Dessin : Dominique BERTAIL
  • Archives : Eloise DE LA MAISON

Prix René Goscinny – Meilleur scénariste 2021 : Jean-David Morvan et Madeleine Riffaud

Dupuis, 2021, BD en grand format, Tome 1 sur 3 « La Rose dégoupillée », 129 pages

Lectori salute, Patrick

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *