Le livre noir de la gauche française – Xavier Moreau

Une histoire critique nécessaire s’extasieront les uns, un brûlot à jeter s’exclameront ses contempteurs, une radicalité dérangeante protesteront les pusillanimes en parcourant ce court essai fouillé, factuel et sourcé renvoyant l’intelligentsia bourgeoise française de gauche encore au pouvoir aujourd’hui à ces démons : répression, colonisation, corruption et collaboration.

Prenant racine dans l’histoire des idées politiques, cette étude brûlante et radicale définit le noyau idéologique de la gauche en écartant volontairement l’instantanéité de la sociologie électorale ou de l’échiquier politique du jour. Ce faisant Xavier Moreau met au jour ses constantes historiques : mépris, violence, messianiste avec cette prétention agaçante à occuper l’avant-garde de l’humanité.

Loin de s’arrêter dans la critique de la gauche bourgeoise, l’auteur propose ce que serait une droite, aujourd’hui perdue dans les valeurs de l’argent. Une droite issue du catholicisme social et du gaullisme originel dont l’élite, soucieuse du bien commun plus que de la perpétuation de ses acquis.

Bien sûr la tentation sera grande de disqualifier les auteurs en les classant derechef d’extrême-droite, fasciste, prorusse et autres anathèmes. Et pour avoir écrit cette recension, peut-être en serais la victime indirecte. Xavier Moreau s’assume chrétien, patriote et conservateur donc luttant contre les progressismes, est-ce un péché originel ?
De mon côté je m’assume parrèsiaste sans conviction hors celle de l’indépassable message évangélique de Notre Seigneur Jésus Christ.

Ce livre est nécessaire pour les personnes ne trouvant plus de représentation politique aujourd’hui en se classant soit de gauche par souci d’humanité et de justice, soit de droite pour valoriser le travail et l’effort et tous dans le souci de la dignité de la personne humaine.

Xavier Moreau, invité en janvier 2022 par Charles Gave, l’Institut des Libertés, tout un programme

Organisation de l’ouvrage

  • Introduction : Définition des termes droite et gauche
  • Chapitre 1er : L’histoire de la gauche française est celle d’un totalitarisme

Le conventionnel régicide et pasteur protestant, Jean-Paul Rabaut Saint-Étienne, affirme ainsi que « l’Histoire n’est pas notre code », les bolchéviques font eux « une table rase du passé » tandis qu’Emmanuel Macron déclare aujourd’hui que « la culture française n’existe pas ».

  • Chapitre 2nd : Puis vint le mépris voltairien

Je vous remercie de proscrire les études chez les laboureurs, moi qui cultive la terre je vous présente requête pour avoir des manœuvres et non des clercs tonsurés. Envoyez-moi surtout des frères ignorantins pour conduire mes charrues ou pour les atteler. Correspondance de Voltaire, Lettre 5207, 28 février 1763

  • Chapitre 3ème: La gauche française et la répression

Déshumanisation et répression : on entend raisonner la déshumanisation de l’adversaire et sa réduction à une masse informe et abrutie dans les déclarations de la Convention (1792 – 1795) comme dans la bouche d’Emmanuel Macron et des caciques de son régime.

Chapitre 4ème : La gauche contre les droits civiques

Sous l’ancien Régime, les femmes votaient en tant que chef de famille dans les structures professionnelles.

  • Chapitre 5ème: La gauche et la collaboration

La collaboration est le fait des élites de la IIIe République, dirigée uniquement par des politiciens de la gauche, issu du parti radical, des rads-soc ou de la SFIO.

  • Chapitre 6ème : La gauche et la destruction de l’instruction publique

Le pire crime contre les classes populaires à mes yeux.

La gauche soixante-huitarde bourgeoise a détruit le seul legs positif de la IIIe République, l’élitisme éducatif républicain, porteur d’ascension sociale, selon la formule de Condorcet : « l’excellence est la forme la plus haute de l’égalité ».

  • Chapitre 7ème: La gauche et la guerre
  • Bien qu’elle ait toujours été incapable de préparer l’armée française à la faire, la gauche française est révolutionnaire et aime la guerre. Jamais avare du sang de générations de soldats français, elle les sacrifie volontiers sur l’autel de son fanatisme.

Le socialisme, c’est la guerre.

La gauche française c’est la guerre.

Un seul homme politique d’envergure de gauche, s’oppose à cette guerre impérialiste ( Irak 1990), le ministre de la défense, Jean-Pierre Chevènement, qui préfère démissionner avant son déclenchement.

  • Chapitre 8ème: La gauche française et la colonisation

Le chapitre le plus développé de l’ouvrage.

Le colonialisme et le messianisme gauchiste sont loin de s’éteindre. Ils continuent à détruire des pays entiers en Afrique, au Proche-Orient et désormais en Europe centrale et orientale.

  • Chapitre 9ème: La gauche française et la corruption

Une histoire ininterrompue de corruption de Danton à Macron détaillée pour finir avec le régime actuel qui soutient la comparaison avec à la IIIème république.

  • Chapitre 10ème: La gauche française et la pédophilie

Le pire crime contre la dignité de la personne à mes yeux.

Vous savez, quand une petite fille de cinq ans, cinq ans et demi, commence à vous déshabiller, c’est fantastique. Daniel Cohn-Bendit, 1982 et il se pavane toujours sur les plateaux – télé.

Comme toutes les régressions totalitaires qu’elle a initiées, ces révolutions se font au nom de l’égalité.

Ce chapitre fait littéralement vomir en prenant conscience du soutien de la pédocriminalité dans l’appareil d’État. Dernier exemple : le juge de Dijon qui vendait sa fille de 12 ans prendra juste 2 ans avec sursis !

  • Conclusion

La crise des Gilets Jaunes a été le révélateur du véritable clivage au sein de la société française, les producteurs contre les parasites. Ceux qui travaillent contre ceux qui pillent, qu’ils soient hauts-fonctionnaires ou racailles subventionnées.

Si l’anathème ProRusse a besoin d’être réfuté, les poissons rouges pourront lire le livre de Xavier Moreau, La nouvelle grande Russie, qui leur permettra de prendre de la hauteur 0 déjà les termes du débat. Les adeptes de la mémoire longue, de l’histoire ne furent pas surpris.

Très belle préface du professeur de philosophie Yannick Jaffré

Cliquez pour acheter cet ouvrage chez votre libraire de quartier via Place des Libraires

TheBookEdition & Stratpol, 2021, 180 pages pour un petit 20€ de connaissances condensées

Lectori salutem, Patrick

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *