STÉPHANIE MEYER – TWILIGHT

Posted by

« J’ai essayé de lire Twilight, c’est trop dur. Il reste à Stéphanie Meyer 84 999 999 lecteurs qui ne sont ni bien, ni mal, ils sont nuls. Des dialogues où l’on répond aux questions, « Tu vas au Lycée, Bella ? – Oui, Edward, je vais à l’école » et ainsi de suite, c’est trop d’efforts. Wittgenstein est plus facile. Le manuscrit de Twilight a été refusé par quatorze agents avant d’être publié. Hélas, il y a toujours un quinzième éditeur. L’histoire des succès populaires est faite du quinzième éditeur. Les éditeurs tentent tant qu’ils peuvent de ne pas vendre et de préserver la littérature, rien n’y fait. Ainsi est né Twilight, le premier roman de vampires qui ne soit pas fait avec du sang, mais du navet. »

In Pourquoi lire ? de Charles Dantzig, Grasset, 2010.

Lectori salutem, Patrick

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *