Gagner la guerre – Jean-Philippe Jaworski

Posted by

« De la misère des bas-fonds à la vanité fleuries des élites, il n’y avait guère qu’une toise de distance. La galère en définitive, offrait un raccourci, saisissant de la république : esquif, pestilentielle et pédant, qui franchissez avec une sévérité orgueilleuse, les gouffres amères. »

Avec une verve entraînante, le spadassin Dom Benvenuto Gesufal narre, avec force détails, son épopée qui le vit, entre terres et mers, tour à tour navré, prisonnier, exilé mais toujours survivant des jeux de pouvoirs entre grands des royaumes.
Un récit épique, digne des plus grands aux romans de cape et d’épées, avec son comptant de duels et de batailles où l’honneur et la droiture font face aux complots, aux trahisons et aux lâches assassinats pour la gloire, le commerce, l’or et le pouvoir…

N’hésitez plus, la langue chantante de Jean-Philippe Jaworski captivera toutes les générations.

Découvert reposant sur la table de chevet de la chambre de Léo dans le pays Basque, dévoré pendant les 8 jours de notre séjour et terminé grâce à un emprunt à la bibliothèque municipale de Versailles. Merci Léo et Isabelle.

Pour ma part je vais me lancer dans Janua Vera, ces nouvelles qui précédent la création des Récits du Vieux Royaume : https://www.moutons-electriques.fr/janua-vera-2023

Description de l’auteur par éditeur
Jean-Philippe Jaworski est professeur de lettres. Il a collaboré au magazine Casus Belli, créé Tiers Âge, un jeu de rôle gratuit sur la Terre du Milieu, et Te Deum pour un massacre, un jeu de rôle historique sur les guerres de religion. Janua Vera était son premier recueil de fictions, Gagner la guerre son premier roman, et devenu l’auteur best-seller de la fantasy francophone, il a poursuivi avec la saga celtique Rois du monde et le grand roman en trois tomes Le Chevalier aux épines, où l’on retrouve le Vieux Royaume et don Benvenuto.

Les moutons électriques éditeur, collection La bibliothèque voltaïque, 683 pages entraînantes pour 28€ bien dépensées.

Lectori salutem, Pikkendorff

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *