L’énigme du code noir – Laurent Joffrin

Le 16eme opus des enquêtes de Nicolas Le Floch n’offre pas, et loin s’en faut, le plaisir de lecture proposé par les quatorze premiers signés du regretté Jean-François Parot.
Amoureux de la série, passez votre chemin !

Ôtez les nombreuses redites, preuves d’un manque de travail sur l’ouvrage et les leçons d’histoires subjectives d’un progressiste affirmé, et vous n’aurez tout au plus de 180 pages au sein desquels les personnages récurrents apparaissent pour la forme sans la substance que leur offrit leur créateur.

Laurent Joffrin a la plume facile du journaliste et l’idée de l’énigme est bien trouvée mais l’absence de travail sur le fond et la forme est bien trop visible et pénible.

Par ailleurs l’auteur n’a su ou n’a voulu continuer l’œuvre de maître. Tout au plus a-t-il écrit quelques fiches pour transplanter sa vision sans se donner le moyen d’une greffe réussie. Les enquête de Nicolas le Flock comportent quatorze volumes pas un de plus.

Éditions Buchet Chastel, 2022, 263 pages, 15,50€

Lectori salutem, Patrick

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *